Voix féminines du jazz et quelques tubes

Preuve que le jazz ne dĂ©mode pas, il resurgit parfois sous forme de tubes planĂ©taires. Nous allons commencer par contenter le mĂ©lomane pressĂ© en prĂ©sentant ces succès. Puis, les autres lecteurs pourront rester  et nous irons Ă  la pĂŞche aux perles…

Des tubes de jazz féminins !

En 2002, une jeune et merveilleuse chanteuse se rĂ©vèle aux oreilles du monde entier avec son album “Come away with me”. Un vĂ©ritable tsunami musical dĂ©ferle sur les ondes et 20 millions d’exemplaires seront vendus. 5 rĂ©compenses aux Grammy Awards de 2003 viennent aussitĂ´t couronner la nouvelle star du jazz : (“disque de l’annĂ©e”, “album de l’annĂ©e”, et “chanson de l’annĂ©e” pour “Don’t know why“. Tout le monde aura reconnu Norah Jones. Cette jeune chanteuse, nĂ©e en 1979, Ă  la voix douce et ensorceleuse sĂ©duit jeunes et vieux. Ses ballades sont mĂŞlĂ©es de jazz, de folk et de mellow pop. Norah est la fille d’un grand musicien, le joueur de sitar Ravi Shankar (lire mon article sur son cĂ©lèbre papa).

Mais ce n’est pas la première fois qu’une chanson de jazz devient un tube planĂ©taire. On se souviendra de Nina Simone et de son “My baby just cares for me (1987) qui fit danser dans les boĂ®tes de nuit de annĂ©es 80. Pianiste et chanteuse amĂ©ricaine (1933 – 2003), la chanteuse, qui aimait la France, choisit le pseudonyme de Simone en hommage Ă  Simone Signoret après avoir vu le film “Casque d’or”. Nina Simone mourut en France oĂą elle s’Ă©tait rĂ©fugiĂ©e en 1974 fuyant le racisme qui sĂ©vissait aux Etats-Unis. Elle lutta d’ailleurs contre ce mal avec ses chansons, notamment “Four woman” (version longue en “live”) qui rend hommage Ă  quatre jeunes filles noires tuĂ©es dans un attentat raciste de 1963, et “The king of love is dead” en1968, l’annĂ©e de l’assassinat de Martin Luther King. Ecoutons-la dans cette version de “I love you Porgy” de Gershwin.

Avant Norah, avant Nina, il y eut d’autres tubes, comme “La Belle vie“, une chanson de Sacha Distel dont l’interprĂ©tation ici est de Dee Dee Bridgewater, qui – ironie du cette prĂ©sentation – est nĂ©e Ă  Memphis Tennessee, ville oĂą fut tuĂ© Luther King.  Je vous conseille au passage “Precious thing“, un duo Dee Dee Bridgewater – Ray charles.

Autres standards cĂ©lèbres :  “Cry me a river” chantĂ©e” par  Julie London en 1955. Et l’inoubliable “Unforgettable” de Natalie Cole en duo avec son père Nat King Cole.

Cette liste n’est bien sĂ»r pas exhaustive (voir ci-dessous “Stormy Weather” par exemple) mais il est temps de passer aux autres grandes voix et aux perles…

De grandes voix du jazz

Comment ne pas Ă©voquer d’entrĂ©e Sarah Vaughan ? En dĂ©cembre 1944, elle enregistre une splendide version de « A Night in Tunisia » sous le nom de  “Interlude” avec Charlie Parker et Dizzy Gillespie, excusez du peu.  Quelques autres titres : “Nice work if you can’t get it” de Gershwin, “But not for me“, de Gerswhin toujours, “Stormy weather“.

Anita O’Day (1919 – 2006) est une pure autodidacte. Le 28 octobre 1970, lors d’un passage Ă  Paris en première partie de Charlie Mingus, elle fut victime de racisme inversĂ© : huĂ©e et insultĂ©e par le public pendant plus d’une demi heure parce qu’elle Ă©tait blanche. Charlie Mingus finit par  venir au micro exrpimer son indignation. Quelques-uns de ses titres : “Black coffee“, “Sing, sing, sing“, “Honeysuckle Rose“, “Misty“.

J’en viens Ă  la belle blonde Diana Krall. Canadienne et Ă©pouse d’Elvis Costello, chacun de ses concerts fait un carton. Nous indiquerons ici quelques titres : “I’m an errand girl for rythm“, “‘S wonderful“, “All or nothing at all“, “Peel me a grape“, “I don’t know enough about you“, “Let’s face the music and dance“, “Devil may care“.

La chanteuse de jazz amĂ©ricaine Stacey Kent marie la littĂ©rature et la musique. Il faut dire qu’elle a obtenu un diplĂ´me en littĂ©rature comparĂ©e et qu’elle a par la suite rencontrĂ© son mari en Grande-Bretagne, le saxophoniste Jim Tomlinson. Je lui ai dĂ©jĂ  consacrĂ© un article (lire ici). Quelques titres au passage : “Ces petits riens“, “Samba Saravah“, “The ice hotel“, “Au coin du monde“.

MĂ©lody Gardot est une valeur montante. RenversĂ©e par une voiture l’âge de 19 ans, elle surmontera  ses graves traumatismes grâce Ă  la musicothĂ©rapie. Dans la foulĂ©e, elle est devenue compositrice et interprète de jazz ! Mais elle jouait dĂ©jĂ  du piano avant son accident. Quelques titres : “Worrisome heart“, “All that i need is love“, “Les Ă©toiles“.

Robin McKelle est une chanteuse amĂ©ricaine souvent comparĂ©e Ă  Ella Fitzgerald.  Ecoutons-la dans son interprĂ©tation du cĂ©lèbre “cheek to cheek“. Quelques autres titres : “Abracadabra“, “Mess around“, “Make someone happy“.

Mon “coup de cĹ“ur”

J’ai choisi de vous faire dĂ©couvrir la chanteuse Elisabeth Kontomanou. Je suis sĂ»r qu’Ă  l’Ă©couter vous comprendrez la raison de mon choix. Cette voix prodigieuse est celle d’une française d’origine grĂ©co-guinĂ©enne. Deux titres superbes pour vous mettre en appĂ©tit : “Back to my groove“, “What a life“.

Hommage Ă  Abbey Lincoln

La chanteuse, qui Ă©tait devenue (avec son ex-Ă©poux, le batteur Max Roach) la rĂ©fĂ©rence de l’engagement pour les droits civiques, est dĂ©cĂ©dĂ©e le 17 aoĂ»t 2010. Choix de titres : “The music is the magic“, “Blue monk“, “Afro blue”, mais bien d’autres titres mĂ©ritent d’ĂŞtre connus.

Liste complémentaire 1  (avec liens) :

- Helen Merrill : “Why don’t you do right“, “Sometims i feel like a motherless child“.

- Shirley Horn : “Here’s to life“, “I just found out about love“.

- LaĂŻka Fatien : “Zigaboogaloo“, “Lady’s back in town“.

Liste complémentaire 2  (sans liens) : par ordre alphabétique :

Susanne Abbuehl, Mina Agossi, Karrin Allyson, MĂ©lanie Dahan, Anne Ducros, Lisa Ekdahl, Sidsel Endresen, Karen Lano, Sara Lazarus, Jeanette Lindstrom, Petra Magoni, Carmen McRae, Terez Montcalm, China Moses, Madeleine Peyroux, Dianne Reeves, Marjolaine Raymond, Claudia Solal, Nathalie Soles, Mary Lou Williams, Cassandra Wilson, Norma Winstone, Lizz Wright.

Bonne écoute et à bientôt pour la suite de cette série sur le jazz !

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.