DĂ©couvrez 5 compositeurs inconnus !

Il est des passionnĂ©s qui s’intĂ©ressent Ă  des compositeurs que la postĂ©ritĂ© a trop injustement dĂ©daignĂ©s. C’est le cas de Fergus, blogueur et mĂ©lomane, qui, pour notre plus grand bonheur, exhume des personnages insolites et talentueux des fonds de l’Histoire !

Voici leurs portraits ! (je ne reprends que les rĂ©sumĂ©s : cliquez sur le titre pour accĂ©der Ă  l’article complet)

Le nègre des Lumières

Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un nouvel article sur Obama. Le « Nègre des lumières », c’est ainsi qu’Alain Guédé nomme l’étonnant, le séduisant, le talentueux Joseph Boulogne, chevalier de Saint-Georges, dans la passionnante biographie qu’il lui a consacrée aux éditions Actes Sud. Compositeur, violoniste, escrimeur, bourreau des cœurs, sportif émérite, le chevalier fut tout cela à la fois. Il fut également le premier officier noir de l’armée française.

Elisabeth Jacquet de la Guerre, première femme-compositeur

Du temps de Louis XIV seule une quarantaine de compositeurs a évité l’humiliation posthume d’un oubli total. Parmi eux, quelques rares noms connus*, mal le plus souvent, mais de femme, point. Il a pourtant bel et bien existé une pionnière, fort talentueuse de surcroît et reconnue à la Cour du très exigeant Roi-Soleil : Élisabeth Claude Jacquet de la Guerre.

Padre Davide, rock star du 19ème siècle

Rien ne prĂ©disposait ce jeune prĂŞtre lombard Ă  devenir une star adulĂ©e dans une Italie oĂą l’engouement pour la musique d’opĂ©ra culminait alors Ă  un niveau jamais atteint dans aucun autre pays. Aujourd’hui largement oubliĂ©, Padre Davide da Bergamo attirait pourtant des foules considĂ©rables dans les Ă©glises oĂą il se produisait Ă  l’orgue, rĂ©inventant la musique liturgique pour le plus grand plaisir de ses compatriotes enthousiastes, de ses fans, dirions-nous aujourd’hui…

Herschel, la tĂŞte dans les Ă©toiles

Cinq nouvelles galaxies, dont la lumière a voyagĂ© durant 10 milliards d’annĂ©es avant d’atteindre la Terre, viennent d’être dĂ©couvertes (lien) par des chercheurs de l’Agence spatiale europĂ©enne (ESA). Grâce au tĂ©lescope Herschel. Un fabuleux outil baptisĂ© ainsi en hommage Ă  un grand astronome dont on a oubliĂ© qu’il fut Ă©galement un… compositeur de qualitĂ©.

Beaucoup d’hommes, dans leur vanité, rêvent de laisser une trace de leur séjour terrestre, ne serait-ce qu’un nom. Bien peu y parviennent. Quelques-unes des obscures célébrités passées n’en ont pas moins remarquablement tiré leur épingle du jeu ; tel est précisément le cas de Daniel-François-Esprit Auber. Grâce au… métro !

L’auteur des articles : Fergus.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.